Après un peu d'art, nous avons découvert le produit local typique de Cahors : La truffe noire.

Je n'ai jamais été une grande fan des champignons et malgré son coût et sa rareté je n'ai pas été très satisfaite du goût cependant le producteur Pierre Sauzat est un sacré numéro ! Nous avons pu goûter du beurre truffé et toucher la réelle truffe recherchée par les chiens (éduqués pendant 2 semaines pour trouver LA truffe mûre) et les porcelets, très intéressés par ce type de produits !

800px-Truffle_4

PUIS, après une journée bien remplie, nous sommes allés dîner au Château Ponzac afin de rencontrer certains vignerons et déguster du Cahors. Nous fûmes très bien accueillis par eux et les mets étaient bien délicieux ! En apéritif, des petits toasts à la terrine de canard et les différents vins proposés par le Château Ponzac : trois cuvées "Maintenant" ; "Patiemment" et "Éternellement"

IMG_3954

IMG_3955

IMG_3956

Puis nous nous sommes assis autour de plusieurs grandes tables pour découvrir notre dîner : Un magret de canard servi avec des pommes de terre cuites et une petite salade maison. En fromage, un rocamadour.

En dessert, je n'ai pu prendre en photo car j'étais dehors à "prendre l'air" (fumer ?) mais nous avions une part de galette des rois au chocolat !

IMG_3962

Le vigneron nous servit un autre vin, le vin du président délégué de l'UIVC. Un vin extraordinaire grâce à ses tannins fondus. Cette cuvée "Riss" fut une belle surprise.

IMG_3963 copie

Nous partîmes nous coucher de bonne heure afin d'être en forme le lendemain matin pour la visite de nos quatre domaines.. Sur le thème "Comment faire évoluer les vins de Cahors en matière de packaging, prix, produit et communication ?"

SAMEDI À CAHORS

Après un après-midi du vendredi plutôt culturel, nous nous sommes levés tôt pour découvrir quatre domaines de Cahors bien différents. Un premier repris par le jeune fils devenu vigneron indépendant après 25 ans chez une cave coopérative. Puis la cave coopérative, Vinovalis. En troisième, nous devions visiter le Château Nozières, exploitation familiale depuis des années et enfin le Château Lacapelle Cabanac, un couple d'hommes venus de Paris et depuis seulement dix ans dans le métier.

Après un petit déjeuner gargantuesque dans la salle de l'hôtel où nous fûmes ravis de découvrir les bons produits typiques : Confiture Bonne Maman, Fruits a volonté, yaourt nature, nutella, miel, pain et brioches, jambon et fromage etc

IMG_3966 copie

Nous partîmes ensuite en direction du premier château : le Combe Lasserre, propriété tenu par le vigneron Julien Ilbert, qui reprit celle-ci après 25 ans de travail avec la cave coopérative.

À suivre...