Il y a quelques jours, samedi dernier pour être plus exacte, nous sommes allés avec mes parents découvrir une petite pépite nichée au coeur de l'appellation Pessac Léognan. Paulin et Isabelle Calvet, Bordelais et passionnés par la vigne sont aujourd'hui et depuis les années 90, les heureux propriétaires du domaine.

Commençons par la petite histoire du château :

Appartenant à la famille Denis de 1975 à 1998, le château Picque Caillou a toujours été exploité pour produire du vin mais ce n'est réellement qu'en 1998 que Paulin Calvet repris le domaine avec sa femme Isabelle Calvet née Denis. Paulin Calvet à cet époque travaillait chez Jean-Pierre Moueix, un grand négociant Bordelais et en 2006, il reprend définitivement le domaine familial et se consacre entièrement à la vigne et à sa production. 

Les Calvet emploient 6 saisonniers par an qui travaillent de mars à septembre afin de tailler la vigne, plier puis effeuiller et enfin vendanger au mois de septembre (plutôt fin septembre). Le rendement est d'à peu près 25 à 30 hl/ha (moyenne 50 hl/ha).

Le sol est basé dans les graves c'est à dire qu'il est composé de graviers (typique) et l'irrigation est bien présente afin de faire murir la vigne. Cependant une bonne sécheresse l'été permet de la laisser pousser tranquillement (gros manque de sécheresse dû aux pluies ces dernières années). les vignes du Château Picque Caillou ont en moyenne 35 ans et l'encépagement est de 35% en merlot, 25% en cabernet sauvignon et 5% en petit verdot. Il possède 22 hectares de vigne.

Le vin est élevé en barriques pendant 12 mois cependant en cuve il y a une présence de douelles (copeaux de bois) qui donnent un certain arôme aux vins et il a décidé d'utiliser la méthode de micro-bullage. Le micro-bullage est une machine qui permet en cuve de balancer des gouttes d'oxygène sur les douelles afin de se mélanger avec les tannins et de développer un arôme boisé. Les vins du nouveau-monde utilise beaucoup les copeaux de bois (exemple).

Les raisins sont utilisés à 30% pour le second vin et 70% pour le premier vin. Le château produit chaque année en moyenne 120 000 bouteilles en rouge et une minorité de vins blancs (10 000 bouteilles). Les marchés extérieurs principaux sont la Belgique et les États-Unis mais aussi le Japon et le Royaume-Uni (50% export).

Quelques photos afin d'illustrer le château :

DSC_0666DSC_0664DSC_0665DSC_0667

DSC_0671

Le Vin :

Nous avons eu la chance de déguster le premier du château Picque Caillou millésimé 2011 qui malheureusement n'était pas encore assez développé mais d'un potentiel incroyable !

DSC_0672DSC_0673DSC_0674

Visuel : Belle robe pourpre avec des reflets violets prononcés

Nez : Arôme de fruits rouges type cassis en primaire puis rapidement boisé prononcé. Nez frais.

Bouche : Bel équilibre avec des notes de fruits confits et des tannins enrobés mais serrés. À déguster à 16-18°C dans 4-5 ans.